Sélectionner une page

En amont de la publication du Pacte asile et migration de la Commission européenne, prévu pour le 23 septembre, le groupe des Verts/ALE au Parlement européen publie sa position et propositions sur les travailleur·se·s migrant·e·s en Europe.

L’Europe doit reconnaître qu’elle est un continent d’immigration. Il est temps pour l’UE de repenser sa politique migratoire et de passer d’une logique d’Europe forteresse à une Europe terre d’accueil en ouvrant des voies d’accès sûres et légales. Face aux conséquences économiques et sociales causées par la pandémie de la COVID, le plan de relance européen doit protéger et reconnaître le rôle crucial des migrant·e·s dans nos sociétés. Pour cela, nous avons besoin d’un cadre européen des migrations, qui traite des vulnérabilités auxquelles les travailleur·se·s migrant·e·s sont confronté·e·s, réduit les inégalités, garantit des conditions de travail décentes pour tou·te·s les travailleur·se·s et permet aux personnes migrantes de jouer un rôle actif dans la société.

Pour parvenir à cadre européen des migrations, les Verts/ALE demandent :

  1. L’égalité des droits pour tou·te·s les travailleur·se·s dans l’UE par l’harmonisation vers le haut des droits fondamentaux et l’accès aux droits sociaux pour les travailleur·se·s migrants et leurs familles ; et
  2. De nouvelles voies d’accès pour les migrant·s et leurs familles qui souhaitent venir travailler dans l’UE, en offrant notamment l’égalité des chances en particulier dans les secteurs à bas et moyen salaires.

Ce document présente les principales mesures que l’UE devrait prendre pour créer un système de migration du travail plus harmonisé, global et juste.

 

Retrouvez l’ensemble de notre positionnement (lien cliquable)

Share This