Sélectionner une page

La Commission européenne a lancé son « Green Deal », un ensemble d’initiatives politiques qui vise à rendre l’Europe climatiquement neutre en 2050.  Ce paquet de propositions ne doit pas oublier la révision de la politique commerciale, qui est à l’origine d’un part non négligeable des émissions de CO2 de l’UE. J’ai écrit au vice-Président de la Commission, Frans Timmermans, à ce sujet.

Plusieurs rapports montrent les effets néfastes des accords commerciaux et d’investissement mal conçus sur le climat et les écosystèmes. Début 2021, alors que j’étais rapporteure de la commission du commerce international sur la stratégie en faveur de la biodiversité, j’ai émis une recommandation forte pour mettre à niveau la méthodologie actuellement utilisée par les consultants réalisant des évaluations de l’impact sur le développement durable.

Il est essentiel que l’UE veille à ce que sa politique commerciale et ses accords commerciaux soient cohérents avec son ambition climatique. Pour en savoir plus, retrouvez ci-dessous le courrier envoyé à Frans Timmermans.

Letter Green deal and trade policy

Share This