À l’occasion du 35ème anniversaire de l’Espace Schengen et de l’annonce de la réouverture des frontières intérieures de l’UE par les États Membres, le groupe des Verts au Parlement européen publie sa position sur la nécessité de l’abandon des contrôles aux frontières intérieures de l’UE. Les écologistes du local à l’Europe rappellent leur attachement à la libre circulation et à la non fermeture des frontières intérieures, même en cas de crise sanitaire. 

(Communiqué de presse)

Saskia Bricmont, députée européenne Ecolo, en charge des questions de libre-circulation au Parlement européen :

“Si nous soutenons aujourd’hui la position de la Commission européenne qui demande la levée des restrictions aux frontières intérieures, nous restons vigilants sur leur mise en pratique effective par les États membres et veillerons à ce que celles-ci ne soient pas remplacées par la mise en place de “certificats d’immunité” ou prise de température indiscriminée, mesures qui s’avèrent aussi inefficaces (faux positifs ou négatifs) que couteuses. Les citoyen.ne.s européen.ne.s doivent pouvoir se déplacer librement dans l’espace Schengen en étant correctement informé.e.s des règles en vigueur et en respectant les mesures sanitaires imposées dans chaque État membre. Nous appelons une solution de contact tracing à l’échelle européenne respectueuse des règles européennes de protection des données et le maintien des règles de prévention (gestes barrières, mesures d’hygiènes, etc). Les citoyen.ne.s européen.ne.s vivant notamment dans des zones transfrontalières doivent retrouver un droit qu’ils n’auraient jamais du perdre : leur droit à la libre circulation”.

“Alors que les contrôles aux frontières intérieures de l’UE entrainent des conséquences négatives importantes tant pour l’économie que les travailleurs transfrontaliers, leur efficacité pour lutter contre la pandémie n’est pas avérée. Les retours de terrain sont éloquents à cet égard et combien de familles séparées, de travailleurs n’aillant pu se rendre sur leur lieu de travail ou de marchandises de première nécessité bloquées à la frontière. “

La position du groupe des Verts au Parlement européen est disponible ici (lien cliquable)

 

Share This