Enfants de djihadistes : le Parlement européen demande leur rapatriement immédiat

[Communiqué de presse] Strasbourg, le 26/11/2019

À l’occasion de la résolution sur les 30 ans de la Convention des droits de l’enfant, le Parlement européen appelle les États membres à rapatrier sans délai les enfants de combattants djihadistes européens, et à mettre en œuvre une action coordonnée au niveau de l’Union européenne. Quelques centaines d’enfants européens sont toujours détenus dans les camps du Nord-est de la Syrie dans des conditions humanitaires extrêmement préoccupantes. Les ONG alertent sur les conditions de vie déplorables dans ces camps, les risques pour la santé et le développement de ces enfants – dont la majorité ont moins de 5 ans.

Déclaration de Saskia Bricmont, en charge du dossier pour le groupe des Verts-ALE :

“En appelant au rapatriement des enfants et à une réponse européenne coordonnée, le Parlement européen prend ses responsabilités face à l’inaction des États membres.

Alors que les appels tant des milieux sécuritaires qu’humanitaires se multiplient pour leur rapatriement avec leur famille, les États européens restent sourds allant jusqu’à bloquer des opérations de rapatriement organisées par des ONG. Notre devoir est de sauver ces enfants. L’offensive turque n’a fait qu’aggraver la situation sur place, la fenêtre d’opportunité logistique pour rapatrier ces enfants se réduit de jour en jour, l’urgence est extrême. ”

 

Résolution du Parlement européen du 26 novembre 2019 sur les droits de l’enfant, à l’occasion du 30e anniversaire de la convention des Nations unies relative aux droits de l’enfant

Share This