Sélectionner une page

Alors que les décès en mer se multiplient, je me suis exprimée au Parlement le 12 mai pour expliquer une nouvelle fois qu’une autre politique migratoire est possible.

Chaque année, des milliers de personnes perdent la vie en tentant de rejoindre l’Europe à la recherche d’une vie meilleure. Les morts s’additionnent, les débats au Parlement européen se multiplient, et des enfants, femmes, et hommes continuent de mourir aux portes de l’Europe forteresse.

Les 667 morts enregistrées en mer Méditerranée depuis le début de l’année auraient pu être évitées. Les solutions sont pourtant connues : il est impératif d’ouvrir des voies migratoires légales et sûres vers l’UE, mais également de déployer des missions de recherche et sauvetage européennes.

Chaque jour, la société civile et les associations nous montrent qu’une politique d’accueil basée sur la solidarité est possible. Mon groupe des Verts/ALE a d’ailleurs récemment lancé un outil interactif qui cartographie les exemples de solidarité qui ont émergé en Europe au cours des derniers mois en vue d’accueillir les personnes migrantes.

Les dirigeants européens doivent s’inspirer de ces exemples, plutôt que chercher à copier l’extrême droite afin de gagner quelques voix.

Retrouvez mon intervention en plénière au Parlement Européen où je m’exprime sur le sujet : 

Share This