A propos de Saskia Bricmont

Candidate Ecolo n°2 à l'Europe
Saskia Bricmont

Saskia Bricmont

Eurodéputée Ecolo (2019 - 2024)

Une féministe, engagée, passionnée, bien ancrée dans la réalité de ma région (la Wallonie picarde), guidée par des idéaux d’égalité et de solidarité.

Baignée depuis le plus jeune âge dans la politique côté maternel et l’écologie côté paternel, j’ai grandi dans le Pays des Collines, près de Ath. A 17 ans, je mets le cap sur Bruxelles pour des études en sciences politiques et relations internationales à l’ULB, suivies d’un Master complémentaire en Études Européennes à l’IEE (Institut d’Études Européennes). Assoiffée de découvertes, je passerai un an à Montréal à l’Université Concordia puis quelques mois à Madrid. Avec l’anglais, le néerlandais familial et l’espagnol en poche, après l’engagement associatif vient le temps de l’engagement politique. En 2007, je décoche mon premier emploi comme conseillère politique sur les questions européennes, internationales et de coopération au développement au Parlement fédéral pour les députés Ecolo-Groen. Après une expérience au Cabinet d’Evelyne Huytebroeck, Ministre bruxelloise en charge de l’environnement et de la lutte contre la pauvreté, je deviens responsable du Service d’études du parti Ecolo en 2009.

Aujourd’hui maman de deux garçons, j’ai enfin travaillé pour le développement territorial de la Wallonie picarde (Région de Tournai), notamment comme point de contact de l’Eurométropole, région transfrontalière avec Lille et Kortrijk. J’ai aussi accompagné les communes de la région dans la réalisation de leur Plan d’action énergie durable et climat (PAEDC) dans le cadre de la Convention européenne des Maires pour le climat et l’énergie.

” La tête en Europe, je n’ai jamais cessé de porter les combats écologistes dans les communes où j’ai vécu, parce que le contact avec le terrain est indispensable pour mener des politiques percutantes. “

En 2012, j’ai été élue conseillère communale à Ath. J’ai été candidate en 2014 aux élections européennes sans qu’Ecolo n’obtienne un deuxième siège. Et enfin, je suis devenue eurodéputée ce 26 mai 2019 où je mets tout mon engagement au service du projet européen que je porte. Je souhaite y être le relais de toutes celles et ceux qui s’engagent au quotidien pour le climat, la justice sociale, la démocratie et les droits humains.

L’Europe est le niveau d’action qui donne l’orientation décisive aux enjeux actuels : dérèglement climatique, défi migratoire, montée des inégalités, refondation de notre modèle social, droits Humains, des femmes, des LGBTQI+. C’est aussi à l’échelle de l’Union Européenne que se mène le projet de transition vers une société zéro carbone, replaçant les êtres humains au cœur des préoccupations, dans le respect des limites de la planète.

Je fais partie de la commission Libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures (dite « LIBE »). J’y défends un projet de société ouverte, altruiste et tolérante. Je ne supporte pas les injustices, ni ceux qui entretiennent la peur, le repli sur soi, dans des logiques autoritaristes et populistes. Je rappellerai toujours que les droits et libertés fondamentales ne sont pas négociables.

Je suis aussi membre de la commission du Commerce international (INTA). Le TTIP et le CETA ont montré ces dernières années à quel point ces accords dépassaient les questions de commerce et d’investissement mais affectaient le droit de réguler des États et pouvaient être des obstacles à une transition écologique et sociale. Par ailleurs, dans un monde qui semble être pris entre le capitalisme étatique de la Chine et l’unilatéralisme populiste trumpien, l’UE doit être le garant d’une alternative dans laquelle les Objectifs du Développement Durable constituent la boussole.

Saskia

Share This